Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
  • Load image into Gallery viewer, Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
  • Load image into Gallery viewer, Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
  • Load image into Gallery viewer, Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
  • Load image into Gallery viewer, Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères
  • Load image into Gallery viewer, Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères

Jules Leleu tapestry - Camille Hilaire & Pinton Frères

Regular price
£125,000.00
Sale price
£125,000.00
Regular price
Sold by LAMBERTY
Unit price
per 

Jules Leleu tapestry

A MONUMENTAL AUBUSSON TAPESTRY BY CAMILLE HILAIRE

Camille Hilaire & Pinton Frères

(1916-2004)

« TONNELLES » - 1964

Tapisserie d’Aubusson monumentale en laines de couleurs. Décor de treilles et d’oiseaux branchés. Signée dans la trame en bas à droite (tapisserie découpée au centre pour dégager une porte). Monogramme de la manufacture Pinton frère et marque «Edition Leleu». Bolduc au revers. (usures).

Dans l’état où elle se trouve. 622 x 435 cm (244.9 x 171.3 in.)

Le tapisserie dans la salle à manger de Medy Roc dans le film « Les seins de glace » de Lautner (voir à 2,20 min) :

https://www.actualitte.com/video/les-seins-de-glace-de-georges-lautner-d-apres-le-roman-de-richard-matheson/85101

Repair where it was fitted for a door. 

Dans les verdures et les rochers du Cap d’Antibes, la villa Médy Roc (1) fait face à la mer que l’on découvre en contrebas à travers une longue perspective bordée de cèdres et de pins parasol.

Propriété dans les années vingt de la famille d’indus- triels Monteux, la villa est achetée vers 1937 par l’homme politique Raymond Patenôtre. À son décès, en 1951, sa veuve épouse en secondes noces Félix Gaillard, Président du Conseil. Le couple occupe la villa jusqu’en 1957, date à laquelle la propriété est vendue à l’homme d’affaire sud-américain Robert Greif (2). Ce dernier est à l’origine des décors réalisés par la maison Leleu restés en place jusqu’à ce jour.

Lors d’un séjour à Paris, Robert Greif s’arrête devant les vitrines de la maison de décoration avenue Fran- klin-Roosevelt. Séduit par la tapisserie de Camille Hilaire à décor de jardin à la française alors exposée, Greif demande que soit réalisée pour sa villa du Cap d’Antibes une tapisserie de même modèle. Elle sera tissée par les ateliers Pinton à Aubusson dans des dimensions exceptionnelles pour s’adapter au mur de la salle à manger de Médy Roc. La maison Leleu se voit finalement confier l’ensemble de la décoration des pièces de réception du rez-de-chaussée de la villa. Cela comprend un grand hall desservant par de larges baies le grand salon dominé par une imposante cheminée en marbre et le living-room donnant sur une loggia avec colonnade précédant la terrasse d’où l’on découvre la mer(3).

Pour palier l’ampleur des volumes largement ouverts les uns sur les autres, les coins de conversations ont été multipliés et centrés sur des tapis de laine se détachant sur le marbre rose de Provence. La variété

et la gaieté des tonalités et des motifs imaginés par Paule Leleu anime les espaces. La variété prime encore dans le choix du mobilier. Ainsi les meubles d’appui avec marqueteries en point de nacre, modèle emblématique de la fin des années trente, côtoient harmonieusement les tables et consoles en métal patiné, nouvellement intégrés au répertoire de la maison Leleu.

L’aménagement du grand hall suit l’organisation architecturale. Ce long volume, habillé d’un tapis de neuf mètres de long est ainsi rythmé par les consoles, grilles d’intérieurs et lanternes en métal doré. La salle à manger, installée dans l’aile ouest de la villa, est conçue dans une disposition très solennelle. Elle a pour cadre les monumentales tapisseries d’Hilaire, sur le thème des jardins faisant échos aux inspirations différentes (jardins à l’italienne, à la française, à l’anglaise) du parc de Médy Roc. Le mobilier en métal patiné et bois laqué rouge, conçu sur mesure, se détache sur de grands tapis en laines de couleurs, en accords avec les tonalités des tapisseries et des garnitures des sièges. À travers les grandes baies, la lumière naturelle révèle l’éclat des plateaux en verre églomisé, des décors gravés et rehaussés d’or des meubles en laque et des luminaires de Murano à inclusions de paillettes d’or.

La décoration par Leleu de la villa Médy Roc est une célébration du savoir-faire français. Elle est née sous les mains des meilleurs artisans de l’époque: les lissiers d’Aubusson, les laqueurs Sain et Tambuté, les verriers de Murano ou encore les spécialistes du métal Asselbur et Granec. L’ensemble mobilier de Médy Roc met encore en lumière le talent fertile de Paule Leleu dont les heureux motifs décoratifs, ryth- ment les façades des meubles, les plateaux de tables, les coussins de canapés et l’exceptionnelle collection de tapis au point noué.

Remarquable témoignage de la grande tradition décorative française, le décor de Médy Roc créé en 1957 et resté en place pendant plus d’un demi-siècle est aujourd’hui proposé à la vente. Il reste immor- talisé par plusieurs films et notamment « Les seins de glace » réalisé en 1974 par Georges Lautner qui réunit Alain Delon, Claude Brasseur et Mireille Darc.

Nous remercions Madame Françoise Siriex pour laide quelle a bien voulu nous apporter dans la préparation de cet historique.

Bibliographie : Françoise Siriex, Leleu. Décorateurs ensem- bliers, Éditions Monelle Hayot, Saint-Rémy-en-l’Eau, 2007. Ouvrage à paraître en septembre - octobre 2013 : Françoise Siriex, Le tapis européen de 1900 à nos jours, Éditions Monelle Hayot.

1 - La villa Médy Roc est construite vers 1880. Au cours du 20e siècle elle subit plusieurs modifications architecturales notamment sous la direction de l’architecte américain Barry Dierks célèbre pour ses prestigieuses réalisations au Cap d’Antibes dont la plus connue reste la Villa Aujourd’hui (1938).
2 - Source: Région Provence-Alpes-Côte d’Azur-Inventaire général-F. Fray-L. Del Rosso.
3 - Cf. descriptif de la propriété établi par l’agence Andrau vers 1937. Source : Région Provence-Alpes-Côte d’Azur-In- ventaire général-F. Fray-L. Del Rosso.